Alexandre Thollon

« Il se pourrait bien qu’ Alexandre Thollon soit LE joueur d’harmonica de ce début de millénaire… » (Le Kiosque)
Éminemment reconnu par ses pairs (il a remporté de nombreux prix internationaux lors du world harmonica festival de Trossingen (Allemagne) et du Asia Pacific harmonica festival d’Atsugi (Japon)), Thollon utilise l’harmonica hors des sentiers classiques et transcende son instrument bien au-delà de l’héritage des bluesmen et de l’influence de Toots Thielemans. Ses influences dépassent d’ailleurs largement le cadre des harmonicistes et, s’il reconnaît et respecte profondément ses prédécesseurs et confrères, Alexandre Thollon revendique l’héritage de Herbie Hancock, de Michael Brecker et, peut-être plus surprenant, de Pablo Casal. Son harmonica chante comme un violoncelle, cri comme un saxophone, pleure comme un esclave dans un chant de coton. « Sans fioritures, efficace et direct, Thollon donne tout ! Ses chorus en témoignent. » (Citizen Jazz)

En savoir plus sur Alexandre Thollon

3 fois 1er prix du festival international d’harmonica de Trossingen (Allemagne)
1 prix du Asia Pacific harmonica festival d’Atsugi (Japon)
Prix d’harmonie, contrepoint, analyse musicale et histoire de la musique du conservatoire de
Lyon
Diplomé du CMDL (centre des musique Didier Lockwood)

Discographie :
en tant que leader : harmonie-cas (1998) / Out of time (2002) / The Gate (2006) / Opus 4 (2014)
en tant que sideman : Somewhere Between (Ti Harmon) / That’s all folk (Mister G) / Les chats de Montréal (Eveil et découverte) / Virginia Constantine (sortie d’album prochaine)

~ Les Dégustations avec Alexandre Thollon ~