Van Morrison, mystique ou terrien… et pourquoi pas les deux.

 
 
Par François Gorin
 

Toujours hyperactif à 75 ans, le barde irlandais, né au rock avec les Them de Belfast en 1964, est moins l’objet d’un culte qu’un artiste cultivé par des amateurs dont l’éclectisme du goût reflète le brassage des genres offert par sa musique : rhythm’n’blues, folk, jazz, soul… Tout cela transcendé par une mystique liée à ses origines celtes et une voix qui dans ses meilleurs moments semble connectée à une force tellurique… ou céleste ? Fuyant depuis toujours la communication, Van Morrison ne s’exprime que par sa musique et laisse planer dans son chant une dualité profonde, ouverte à qui veut l’interpréter ou simplement l’entendre. En somme, un chouette programme de dégustation que nous accompagnerons bien sûr tout d’un bon verre de vin.

Vous êtes interéssé.es par cette dégustation ?

 
Remplissez ce formulaire et nous reviendrons
vers vous.
 
 
 

01   Présentation

Votre maître dégustateur vous introduit au thème de la séance.

02   Écoute

Il vous embarque dans son univers avec un son haute fidélité.

03   Intermède

Une courte interruption pour vous servir un bon verre de vin.

04   Échanges

Vous posez vous questions autour du thème abordé.

Une dégustation orchestrée
par François Gorin

 
 
journaliste spécilisé

François Gorin a été journaliste à Rock&Folk,
puis au Matin de Paris, à L’Événement et aux Inrockuptibles.
Il est aujourd’hui critique de cinéma à Télérama
et auteur de nombreux ouvrages sur le rock